mobile website builder

| ON Y ÉTAIT ! |

 Symbiose #1 Alchimie

28.04.2018
Quiproquo Collectif & Bloombastic Records


Proposée par la collectif Quiproquo, la Symbiose est une soirée qui nous plonge directement dans l’univers enivrant, sombre et psychédélique de la Forest et de la Darkpsy trance. Avec une line up se tenant de 21h à 11h passant de la Darkpsy progressive à la Forest tout en tournant vers la Psycore et finissant sur de la House, cette soirée s’annonçait forte en émotion...

Jour J, nous sommes samedi 28 avril, il est 18h et c’est alors que nous partons faire nos courses afin de faire le point sur les doux breuvages qui allaient nous tenir compagnie tout au long de cette soirée.

En arrivant, nous apercevons les camions sur ce qui allait nous servir d’after... LE PARKING ! Il n’était pas bien grand
mais plutôt agréable avec des coins d’herbe, un jardin voisin avec des biquettes et, un peu plus loin... oula... un cimetière...  

Une fois installés rien de tel qu’une bonne cervoise pour se mettre dans l’ambiance. 

Il est maintenant 21h et il est l’heure d’aller checker la salle qui allait nous maintenir éveillés jusqu’à l’aube.

On y rencontre tout d’abord les membres de l’asso, des gens souriant, je dirais même fort sympathiques et agréables. On apprend d’ailleurs avec plaisir que les sorties n’y sont pas définitives, détail fort plaisant lorsque l’on veut se faire une bonne pause cocktail entre deux coups de basse.
Nous nous dirigeons alors devant la scène et ne pouvons nous empêcher d’être aspirés par la scénographie...

Des installations faites en lycra qui se superposaient
ainsi qu’un mapping évolutif nous plongeant dans une forte atmosphère organique, vivante et psychédélique. 

C’est alors que les premiers coups de kick détonnent sur une dark progressive de Paragram (Bloombastic Records). Ces derniers nous emmèneront tranquillement dans leur univers sombre à l’aspect parfois sortit d’un film de science-fiction. Puis, une forest puissante fait son entrée... c’est le duo Spell Conjurers (Quadrivium Records) qui vient de prendre les commandes. 

Commençant à me sentir déshydraté, je pris alors la route
du BAR ou de la bonne bière avait été annoncée et, effectivement,... elle est plutôt bonne cette mousse !

Bref pour boire ce doux breuvage rien de tel que d’aller checker le chill. Beaucoup plus sobre en apparence, il nous offre une atmosphère bien amicale. Couvert à l’aide

d’une tonnelle, et décorés de tentures, de guirlandes
ainsi que de bouts de tissus rappelant des drapeaux de prières, symboles d’harmonie et de paix. On s’y sent donc à l’aise dans ce petit chill. De nombreuses palettes et canapés tapissent le sol et nous appelentl à nous poser un peu.

Mais comme on dit, on est pas la pour se dorer la nuque et c’est repartit direction le dancefloor pour donner une bonne leçon à nos mollets.  

Nous tombons donc sur Metaphyz (Funky Freaks Records/ INSOMNIA RECORDS) qui nous plonge dans une forest enivrante. La soirée se poursuit avec D.Rec (Ethereal Decibel) qui vient nous secouer les puces avec une bonne darkpsy puis Diplodocüs (CATAR Records/ GloOm Music) nous achèvera au point de devoir retourner prendre un bon jus de houblon bien frais.

C’est alors que l’on aperçu un nouveau duo arrivé. De loin comme ça, je n’avais pas bien encore compris de qui il s’agissait mais j’étais sur le point de prendre une bonne claque... ChromArepo le duo allemand constitué de Chromatec & Sator Arepo (Deviant Force Records). Pas si simple d’expliquer son ressentit quand on est resté scotché comme je l’étais devant leur live. Une darkpsy/forest brutal, grasse, sombre et psychédélique.

Puis, brutalement (bien que le mot n’est pas assez fort), arriva Zypno. Y aurait-il une expression pour décrire la violence de la psycore de ce dernier ?... je ne pense pas. Pour essayer d’être claire, imaginez un BPM à en perdre vos mollets, une basse vous prenant les trips et des sonorités à ne plus savoir réfléchir... et vous en êtes encore loin.

Pour être franc, après ça, je suis allé m’étendre dans l’herbe fraiche du matin (car oui il était maintenant 6h passé) sirotant une nouvelle bière. J’ai également eu le plaisir d’apercevoir les hommes en bleus, apparemment appelés par les voisins car un jeune homme «discutait étrangement avec ses biquettes»... 

Bon,... on se bouge le cul et je retourne dans la salle avant d’être pris par le temps. Sans le savoir, j’allais me faire surprendre encore une fois. Aux commandes, Psychoacoustique. Il nous entraîna dans son univers musical, appelé «Freepsy». Une dark au psychédélisme éclectique, inconditionnel. Une ambiance très intéressante. Puis le duo Geonosis (Quiproquo Collectif) nous ramène tranquillement vers une psygressive plus groovy jusqu’a laisser HKGN (que je n’ai malheureusement pas entendu) prendre les commandes, avec une Techno et une House plus douce, pour terminer cette grosse soirée.... au petit matin.

Pour conclure cet article, et bien que du bon ! Avec un system son prenant, une déco enivrante, l’agréable collectif Quiproquo nous aura offert une soirée remarquable ! Malgré le peut de monde qui était présent (week end du Paco Tyson et du Teknival) on a pu ressentir une réelle qualité de soirée avec une line up irréprochable. Franchement je tire mon bob à cette belle équipe et j’ai hâte de voir émerger une de vos nouvelles soirées... 

BIZOU KI PIK
La Barbiche - Radio Le triangle

Radio Le Triangle

Planante
Surréaliste
Psychédélique

© Copyright 2018 Le Triangle - All Rights Reserved